Sopil à Pirey, l’aventure familiale qui a su parier sur l’industrie durable pour faire grandir l’entreprise

Située à Pirey dans le Doubs, l’entreprise SOPIL, créée par René Lebaut en 1961, est spécialisée, depuis sa création, dans la conception et la fabrication de solutions d’outillage. Elle a étendu son activité, au fil de la transmission familiale, dans le découpage de petites pièces en cuivre, laiton, bronze, béryllium et alliages divers,  utilisés dans la connectique.

En 1984, Thierry Lebaut, le fils, a rejoint la PME du Grand Besançon qui compte aujourd’hui 117 salariés, suivi par l’arrière-petit-fils, Thomas Lebaut, en 2015.

Elle travaille pour des marchés d’avenir dans les domaines de l’industrie électrique, la téléphonie, le ferroviaire, l’aéronautique, le médical, l’électro-ménager, l’automobile…
L’entreprise qui connaît un développement régulier, va s’agrandir avec la construction d’un nouveau bâtiment de 1 200 m² qui permettra d’y déplacer les bureaux actuels et ainsi prévoir l’avenir et l’accroissement régulier du nombre de collaborateur.

Rencontre avec Thierry et Thomas Lebaut

Un ancrage territorial fort

René Lebaut, père de Thierry Lebaut, fut le premier à s’installer sur la zone industrielle de  Pirey. Il y a fait grandir son entreprise, dans cette zone de la Louvière qui représente désormais un pôle industriel dynamique composé d’entreprises familiales industrielles. Thierry Lebaut rappelle  « Nous avons toujours souhaité pérenniser nos métiers, et garder un cap prioritaire sur nos savoir-faire. Au fil du temps, bien entendu, nous avons dû faire face à des challenges techniques ou économiques et les domaines pour lesquels nous travaillons se sont étoffés, nos clients diversifiés, mais le métier est resté le même et nous avons à cœur, au quotidien, avec les collaborateurs, de nous améliorer. On souhaite que tout le monde prenne plaisir ; c’est un engagement qui nous anime ». La volonté forte de rester en Franche-Comté et de garder les activités sur ce bassin d’emploi, n’a pas empêché le  développement à l’export qui représente  37 % du chiffre d’affaires.


Une entreprise qui s’engage dans le développement durable

SOPIL a une ambition forte en matière d’industrie et de développement durable, au-delà de leur présence sur le territoire. Elle réalise des pièces techniques, à forte valeur ajoutée, pour l’automobile hybride et électrique afin de répondre aux nouveaux besoins de l’industrie automobile. Leur engagement se porte aussi sur des investissements réalisés pour réduire leur empreinte énergétique et améliorer la qualité de l’air avec l’installation de VMC double flux dans l’ensemble des ateliers. Le principe ? Introduire de l’air neuf préchauffé par les calories de l’air sortant afin de limiter les déperditions de chaleur et rafraîchir les bâtiments l’été. Des éclairages LED sont présents dans l’ensemble de l’entreprise et les problématiques de mobilité de salariés sont parfaitement prises en compte, avec l’installation prochaine de bornes de recharges pour véhicules électriques, automobile et vélo.  

Une ouverture vers les plus jeunes pour faire aimer les métiers

 « Notre implication en direction des publics les plus jeunes est au cœur de l’entreprise depuis de nombreuses années. Afin de  pouvoir transmettre nos savoirs et l’amour de notre métier, nous favorisons plus que régulièrement  les rencontres avec les jeunes et les demandeurs d’emploi. Cela a nécessité d’abord un investissement humain, avec beaucoup de salariés formés à l’accueil de public, mais tous sont ravis  de montrer ce que l’on sait faire. Nos portes seront toujours ouvertes à celle ou celui qui aimerait travailler en équipe, dans une entreprise à taille humaine et qui souhaite, à nos côtés, faire grandir l’entreprise. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents ».

www.sopil.fr/

Crédits photos @SoSuite – Yoan JEUDY