Meilleurs vœux 2018 !

 

 

Semaine de l’industrie 2018

L’INDUSTRIE FABRIQUE  LE MONDE DE DEMAIN

UNE INDUSTRIE DE SOLUTIONS

L’industrie porte une solution face au chômage de masse que nous connaissons dans notre pays : pour chaque emploi créé dans la

métallurgie, 2 emplois sont créés dans les autres secteurs selon l’Observatoire paritaire et prospectif des métiers et des qualifications de

la métallurgie. C’est l’industrie qui répondra aux défis de demain car elle est capable d’inventer et de produire des réponses innovantes

aux enjeux et aux mutations de notre monde : une énergie décarbonée, la médecine à distance, la généralisation du haut débit…

UNE INDUSTRIE D’INNOVATIONS

Depuis quelques années, avec des technologies nouvelles et dans un contexte de marchés mondialisés, l’industrie fait sa révolution.

Cette révolution se traduit par l’apparition de nouveaux métiers, de nouveaux emplois, par des changements profonds dans les modes

d’organisation du travail, dans les usines où les robots viennent assister les ouvriers de plus en plus qualifiés.

De nouvelles technologies de production apparaissent : par exemple, la fabrication additive qui constitue une vraie révolution pour la

métallurgie et l’usinage en particulier.

Cette révolution se traduit aussi par le développement de nouveaux modèles d’affaires : des partenariats entre des acteurs traditionnels

et des start-up pour changer la manière de produire.

UNE INDUSTRIE ATTRACTIVE

Portée par la révolution qu’elle connait, l’industrie a des atouts pour intéresser et même susciter l’envie pour les jeunes générations :

• un environnement de travail profondément transformé par le numérique

• de nouveaux métiers en phase avec leurs attentes et leurs compétences quasi innées : data scientist, programmeur industriel,

technologue, roboticien, ingénieur cobot, technicien 3D, expert en ingénierie virtuelle…

• une organisation du travail qui favorise la créativité et l’esprit entrepreneurial, tout en misant sur la responsabilité et le collaboratif.

Selon une étude récente réalisée par Opinion Way, 70 % des Français pensent que l’industrie propose des métiers d’avenir

et, pour 86 % qui demandent de véritables compétences. 57 % recommanderaient à leurs enfants de travailler dans l’industrie.

UNE INDUSTRIE QUI RECRUTE : 100 000 RECRUTEMENTS PAR AN D’ICI 2025

En 2016, ce sont plus de 120 000 personnes qui ont rejoint les entreprises industrielles représentées par l’UIMM. En dépit d’un contexte

économique difficile et d’une érosion continue de l’emploi industriel depuis plusieurs années, les entreprises industrielles continuent à ne

pas trouver les compétences dont elles ont besoin pour se développer.

L’Observatoire paritaire et prospectif des métiers et des qualifications de la métallurgie a réalisé en septembre 2014 l’étude d’impact

du Pacte de responsabilité sur la dynamique de la branche en termes d’emploi. Le scénario prenant en compte les effets du CICE et

les allègements de charges sociales et fiscales annoncées dans le Pacte de responsabilité estime le besoin de recrutement dans les

secteurs de la métallurgie à plus de 100 000 personnes par an d’ici 2025. Une partie de ces besoins provient d’une vague massive de

départs à la retraite dans les prochaines années. Le reste est lié à l’inadéquation entre les besoins des entreprises et les qualifications

des demandeurs d’emploi, en particulier sur nos métiers qui souffrent d’un manque d’attractivité.

DES METIERS VARIES ET A LA POINTE DE L’INNOVATION

Si dans tous les secteurs, les entreprises recrutent des soudeurs, des mécaniciens, des techniciens de maintenance, des usineurs, des

chaudronniers, les innovations actuelles et futures renouvellent profondément les façons de travailler, de produire et de concevoir. Les

métiers existent toujours mais la manière de travailler n’est plus la même.

Les métiers de demain exigeront des compétences différentes. L’organisation du travail change également, avec le développement du

mode projet et l’utilisation des nouvelles technologies : désormais, les tests sont effectués grâce à des simulateurs de réalité virtuelle

augmentée et la production à l’aide de robots et de machines à commandes numériques. Ces derniers permettent également de

meilleures conditions de travail des salariés et de mettre à profit l’intelligence de l’homme à travers le travail en équipe.

Du fait de la globalisation de l’économie, la plupart de ces métiers portés par l’innovation nécessitent la pratique de langues étrangères

comme l’anglais, l’allemand ou encore le mandarin. Les marchés se déplacent vers les pays émergents et les industries recherchent des

techniciens, des commerciaux et des chargés d’affaires prêts à voyager aussi bien au Brésil qu’en Inde ou en Chine.

Contact

L’UIMM Franche-Comté ainsi que ses partenaires (La région Bourgogne-Franche-Comté, la CCIR de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que le Pavillon des Sciences de Montbéliard) sont réunis dans le cadre d’un Projet d’Investissement d’Avenir (PIA) afin de valoriser les métiers de l’Industrie.

Deux actions majeures seront organisées par l’UIMM Franche-Comté en 2017/2018 :

La 5ème édition du Festival du film « FILM’IT », Festival du film des Industries Technologiques : «Du microscopique au gigantesque, des pièces étonnantes sont réalisées par les industries de Franche-Comté : l’industrie fabrique l’avenir ! » est le thème que nous avons retenu pour cette édition 2017-18, dont le temps fort sera à nouveau la Semaine de l’industrie, avec la cérémonie officielle de remise des prix.

Les Ateliers Projet’In : découverte d’un objet industriel et d’une entreprise à travers des ateliers pratiques.

Par ailleurs et dans le cadre de sa mission de valorisation des métiers de l’Industrie auprès des jeunes, l’UIMM Franche-Comté portera, à nouveau en 2018, différentes actions pendant la 8ème édition Semaine de l’Industrie (du 26 mars au 1er avril 2018).

Les Portes ouvertes des entreprises permettant à des élèves, encadrés par leurs professeurs, de découvrir une entreprise des industries technologiques.

Pour participer à ces opérations, cliquez ici :
Contact

 

L’industrie au cœur des défis à venir

La transition numérique est une formidable opportunité pour l’industrie française, si elle sait la saisir, pour rebondir, monter en gamme et renforcer sa place dans le paysage industriel mondial. Pour aider les entreprises industrielles à relever ce défi et ainsi devenir plus agiles, réactives et compétitives, les pouvoirs publics doivent faire en sorte de créer un environnement administratif, juridique et fiscal plus favorable à leur développement.

Forte de son expertise sur les questions sociales, l’UIMM a engagé avec des industriels, des experts et des responsables de l’administration, une réflexion sur les enjeux sociaux clés susceptibles d’améliorer la compétitivité et le développement de l’industrie. Nos travaux ont abouti en février 2017 à la publication d’une plateforme de propositions, intitulée « Préparer l’industrie de demain ». Quatre enjeux majeurs y sont identifiés :

  • Un système de formation plus efficace
  • Un marché du travail plus fluide
  • Une priorité à la négociation d’entreprise
  • Un coût du travail allégé

Sur chacun de ces enjeux, nous dressons un constat, présentons nos convictions et avançons des réformes que nous pensons prioritaires. Il y a urgence à agir.

Téléchargez Préparer-lindustrie-de-demain l’intégralité du document ici

La Fabrique de l’Avenir

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’UIMM FAIT ÉVOLUER SON IDENTITÉ ET LANCE UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR L’EMPLOI.

Besançon, le 26 juin 2017 – A l’occasion de la prise de parole collective des fédérations industrielles, sous la bannière commune La Fabrique de l’Avenir, l’UIMM fait évoluer sa nouvelle identité et lance une campagne de communication à l’attention du grand public sur la thématique de l’emploi.
L’UIMM souhaite témoigner de son rôle moteur au service de l’industrie d’aujourd’hui et de demain. La refonte de son identité est une opportunité pour l’UIMM de s’adresser au grand public ainsi qu’à l’ensemble de ses interlocuteurs, pour porter la vision d’une industrie positive qui a des solutions à proposer aux Français.
« Dans nos industries, 80% des jeunes en alternance sont embauchés moins de 6 mois après leur formation ; 400 000 personnes sont formées et 100 000 recrutements sont prévus chaque année. L’industrie, c’est la fabrique de l’avenir. »

Tel est le message que l’UIMM veut porter auprès des Français dans une campagne de visibilité, alors même que les entreprises industrielles que l’UIMM représente ont des difficultés pour trouver les compétences dont elles ont besoin pour se développer. Cette campagne se déploiera, à partir du 26 juin et pendant 3 semaines, à la TV sur les chaînes hertziennes et la TNT, sur le web et sera accompagnée d’une campagne d’affichage nationale.

Alexandre Saubot, Président de l’UIMM, rappelle que « l’industrie est porteuse d’avenir, créatrice d’emplois et d’évolutions professionnelles pour tous, et pour les jeunes en particulier. Elle apporte des solutions aux grands enjeux de demain : nouvelles énergies, mobilité durable, généralisation du haut débit… L’industrie fabrique les emplois de demain. L’UIMM est fière d’endosser La Fabrique de l’Avenir à son identité de marque pour porter la vision d’une industrie positive qui a des solutions à proposer aux Français. »

 

1- UIMM LFA – CP UIMM-CST à personnaliser – 26 juin 2017