Dès le 19 mai et jusqu’au 15 octobre, plus de 180 jeunes de toutes les régions de France participeront aux 15 épreuves des Phases 1 des Finales Nationales dans différents domaines industriels : du soudage à la cybersécurité, en passant par la production industrielle.

WORLDSKILLS : EN ROUTE POUR LES FINALES NATIONALES !

Dès le 19 mai et jusqu’au 15 octobre, plus de 180 jeunes de toutes les régions de France participeront aux 15 épreuves des Phases 1 des Finales Nationales dans différents domaines industriels : du soudage à la cybersécurité, en passant par la production industrielle.

Les Certifications Professionnelles de la Métallurgie

Afin de répondre aux besoins en compétences des entreprises industrielles et développer l’employabilité des salariés, nos dispositifs de certifications s’adaptent en permettant de valider l’acquisition d’une plus large palette de compétences.La Branche métallurgie souhaite sensibiliser l’ensemble des entreprises aux atouts de ses certifications professionnelles.

Semaine de l’industrie : du 22 au 28 novembre 2021

La Semaine de l’industrie permet au grand public et en particulier aux jeunes et aux demandeurs d’emploi de découvrir l’industrie et ses métiers.

En 2021 la 11ème édition de la Semaine de l’industrie se déroulera du 22 au 28 novembre 2021.

Des milliers d’événements seront organisés partout en France, mettant en lumière la richesse et la diversité du tissu industriel. L’objectif de la Semaine de l’industrie (SEDI) est de renforcer l’attractivité du secteur et de promouvoir les filières et métiers de l’industrie française auprès des collégiens, lycéens, apprentis et demandeurs d’emploi, ainsi que la mixité des métiers et la place des femmes dans les différentes filières.

Sur tous les territoires, des événements pour promouvoir l’industrie et ses métiers, dans un format adapté au contexte sanitaire

Pour cette 10ème édition, la SEDI se réinvente : les événements dématérialisés sont encouragés afin d’assurer la sécurité sanitaire des participants et des organisateurs (visites virtuelles, job datings, tchats avec les recruteurs…).

“INVENTER UN AVENIR DURABLE” : UNE SEMAINE DE L’INDUSTRIE POUR MONTRER QUE L’INDUSTRIE S’ADAPTE AUX GRANDS ENJEUX SOCIÉTAUX

Face à la crise sanitaire, les acteurs du monde industriel se sont mobilisés  pour répondre aux enjeux de production et de souveraineté nationale. Cette 10è edition mettra également en avant les solutions portées pour répondre aux préoccupations des jeunes et du grand public ; et l’engagement en faveur de la transition écologique, de la mixité des métiers et de l’économie circulaire.

UNE SEMAINE POUR S’OUVRIR AUX MÉTIERS DE L’INDUSTRIE : LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES

La Semaine de l’industrie offre l’occasion aux 13-17 ans de découvrir des métiers attractifs et surprenants, de changer leur regard sur l’industrie et, de susciter des vocations en montrant que l’industrie offre des carrières passionnantes, stables, formatrices et en moyenne mieux rémunérées que dans les autres secteurs.

L’UIMM Franche-Comté, organisera plusieurs événements afin de faire découvrir les métiers de l’industrie.

Pour plus d’informations et de renseignements contactez le service communication au 03 81 48 50 00

L’UIMM Franche-Comté aux côtés des industriels Franc-comtois se mobilise pour l’apprentissage

Pour oser l’apprentissage dès la sortie de la crise !

Considéré comme la voie d’excellence et de transmission du savoir-faire industriel français, l’apprentissage est une priorité pour l’UIMM.
Nous avons la volonté de maintenir l’intégration des jeunes par l’apprentissage et encourageons les entreprises industrielles du territoire à recruter des apprentis.
En effet, pour l’industrie, les jeunes sont porteurs des compétences dont les entreprises ont besoin pour être compétitives. Les jeunes sont pour les entreprises industrielles les moteurs de la relance.


« Malgré le contexte actuel, l’avenir est aussi à construire.
Le passé nous a montré qu’au moment de la reprise, ce sont les compétences qui viennent à manquer.
C’est le moment de prendre des engagements forts pour préparer le redémarrage
et éviter de se retrouver en difficulté pour regagner des marchés faute de compétences »

Henri VENET, délégué général de l’UIMM Franche-Comté

L’UIMM Franche-Comté et son Pôle Formation sont aux côtés des entreprises pour faciliter le recrutement, la formation, et l’intégration d’apprentis dans l’entreprise :

  • Recueillir, comprendre et analyser les besoins de l’entreprise
  • Identifier les profils adaptés : recherche et évaluation des candidats, de leur motivation…
  • Mettre en relation avec l’entreprise
  • Accompagner sur le plan juridique : établissement du contrat de travail, des fiches de paies…
  • Former les maîtres d’apprentissage et suivre l’apprenti en entreprise par les équipes du Pôle formation.

L’apprentissage est un moyen efficace, avec un faible impact sur la masse salariale, pour intégrer de nouvelles compétences, les former à vos méthodes et à votre culture et ainsi contribuer au développement de votre entreprise lorsque la reprise sera au rendez-vous. 

Le gouvernement a mis en place des aides exceptionnelles, annoncées par Jean CASTEX lors de sa visite dans notre Pôle formation de Besançon le 23 juillet, pour favoriser l’apprentissage et les contrats de professionnalisation #1JEUNE1SOLUTION Retrouvez la vidéo


Une aide élargie à l’embauche pour l’apprentissage élargie aux contrats de professionnalisation 

  • 8.000 euros pour le recrutement de jeunes majeurs
  • 5.000 euros pour le recrutement de jeunes mineurs
    pour les entreprises qui recruteront un apprenti ou une apprentie jusqu’au 28 février 2021.

Une aide exceptionnelle valable pour les contrats d’apprentissage du CAP à ingénieur 

Ces aides sont valables pour les contrats d’apprentissage préparant à un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur.
Concernant les contrats de professionnalisation, l’aide exceptionnelle est éligible jusqu’à un diplôme ou titre de niveau licence professionnelle ou inférieur.
Pour être éligible, le contrat doit être signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Cela permettra la prise en charge de la première année d’alternance.
Tous les alternants de moins de 21 ans ne représenteront aucun coût pour les entreprises.

Entre 21 et 25 ans, cela représentera un reste à charge d’environ 175 euros par mois.
Les entreprises de plus de 250 salarié(e)s devront cependant avoir plus de 5 % d’alternants ou alternantes dans leurs effectifs en 2021.  

Pour tout savoir sur l’accompagnement des 16-25 ans pour construire leur avenir :
Retrouvez le dossier de presse du gouvernement du 23 juillet 2020

Jusqu’à 6 mois pour trouver une entreprise 

Extension de l’accueil de l’apprenti en entreprise, possible jusqu’à fin février.

+ d’info sur le plan de relance apprentissage : le portail gouvernemental

Notre équipe de conseillers alternance vous accompagnent dans vos projets de recrutement en cliquant ICI

Contact : John VINOLAS _ john.vinolas@uimm-fc.org